samedi 21 janvier 2017

Morts loin de chez eux, à Noirmoutier (85) - 1

J'ai déjà pu constater ici ou là qu'on a parfois beaucoup de mal à trouver trace d'un ancêtre, dès lors qu'il s'éloigne de sa localité d'origine. Pour aider les généalogistes grâce aux moteurs de recherche, j'ai relevé les noms de personnes mortes loin de chez elles, principalement des militaires, décès croisés dans le registre de la période révolutionnaire que je parcours en ce moment, et qu'il vous faudra consulter pour plus de détails :

Archives de Vendée (85) - Noirmoutier-en-l'Île - état civil - registre des naissances et décès - an II-brumaire an VI

De nombreux militaires décèdent à cette période à l'hôpital militaire de Noirmoutier, ainsi que des prisonniers dans la prison du château-fort. Il y a également quelques décès de prêtres venus d'ailleurs ou de marins, ou des employés. Il doit se déclencher des épidémies très virulentes parfois, car des infirmiers de l'hôpital militaire meurent au même moment.

Les détenus sont parfois hébergés chez des habitants, à ce qu'il semble. Peut-être la maison d'arrêt n'est-elle pas assez grande pour les contenir tous, ils semblent vraiment très nombreux.

Les graphies ne sont pas toujours très lisibles sur le registre, je fais de mon mieux pour transcrire, et certains lieux sont incertains (inconnus de l'officier d'état-civil, ils sont écrits parfois phonétiquement, et malgré mes recherches dans les listes de communes, peuvent rester non identifiés).

Comme c'est une période durant laquelle l'orthographe des noms n'est pas encore fixée, j'indique parfois des variantes pour que les moteurs de recherche puissent réagir aux diverses versions d'un même nom. 

A savoir : l'indication "Isle de la Montagne" que l'on trouve parfois dans les actes est le nom pris par Noirmoutier pendant cette période troublée.

J'espère aider celles et ceux qui cherchent désespérément à retrouver une personne de leur arbre, si cet article a pu vous rendre service faites-moi signe, j'en serais ravie !

***************************************************************************************************************

Jean-Baptiste Rotty (Roty ?) - né à Saint-Denis - mort le 5 pluviose an II - soldat de la 3" compagnie du 8e bataillon de Paris (page 167)

Claude Laporte - né au Moulin département de l'Allier - mort le 12 pluviose an II à l'hôpital - caporal de la compagnie jonain (?) du 57e régiment d'infanterie - 42 ans (page 167)

Gilles Cantouis - né à Vignes district de Rénon département d'Ille-et-Vilaine - mort le 15 pluviose an II à l'hôpital militaire - 3e compagnie du 39e régiment d'infanterie (page 168)

Pierre Renouts (Renout ?) - né à Bordeaux département de Bec-d'Ambès (Gironde) - 22 ans - mort le 16 pluviose an II à l'hôpital - volontaire de la 5e compagnie du 1e bataillon (page 168)

Jean Biot - fils d’Étienne Biot - né à Castillion (Castillon ?) département de Bec-d'Ambès (Gironde) - 27 ans - mort le 19 pluviose an II à l'hôpital militaire - sergent de la 5e compagnie du 10e bataillon (page 170)

Laurent Guerin - né à Pleguen district de Saint-Malo département de l'Ille-et Vilaine - mort le 22 pluviose an II à l'hôpital militaire - volontaire à la 8e compagnie du 4e bataillon de Seine et Marne (page 170)

François Julien Gollard - fils de Jacques Gollard et Guillette Panneton - né à Rennes en Ille-et-Vilaine - 76 ans et 4 mois - mort le 26 pluviose an II chez Mme Chevalier - religieux de l'ordre de Saint-Bernard (page 172)

Ignace Gordy ou Jordy - fils d'Ignace - né à Verité district de Sarrebourg département de la Meurthe - 21 ans - mort le 27 pluviose an II - capitaine adjoint du bataillon de la Meurthe - déclarant Jean-Baptiste Gordy ou Jordy (page 172) 

Jacques Pogu ou Pagu - né à Montebert district de Machecoul département de la Loire Inférieure - environ 2 ans - mort le 29 pluviose an II à l'hôpital militaire - domestique du Comité Révolutionnaire  (page 173)

Joseph Julant - père cordonnier - né à Rennes en Ille-et-Vilaine - 22 ans - fusilier de la compagnie La Cour du 39e régiment d'infanterie (page 173)

Jacques Fourcaud - né à Flaujague canton de Saintes Foy district de Libourne département de Bec-d'Ambès (Gironde) - 38 ans environ - mort le 2 ventose an II chez Jean Masson capitaine de navire - chirurgien major du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (page 174)

Etienne Bouquey - fils de Pierre Bouquey laboureur et de Marguerite Gastan - né à Montagne district de Libourne département de Bec-d'Ambès (Gironde) - 24 ans - mort le 2 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 174)

Laurent Criex - né à ??? district de Dieuze département de la Meurthe - marié - mort le 2 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la compagnie Mauge du 10e bataillon de la Meurthe (page 174)

Charles Dupont - fils de Charles Dupont, travaillant à faire des serges, et de Marie Naudière - né à Baugé, département de Maine-et-Loire - marié - mort le 3 ventose an II à l'hôpital militaire - infirmier (page 175)

Jean Couvert - né à Maillou (?) district de Saint-Malo, département d'Ille-et-Vilaine - mort le 3 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 175)

Jean Arnaudaire - né à Saint-Martin, district de Libourne, département de Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 4 ventose an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 175)

Julien Gabriel -né à Saint-George, district de Libourne, département de Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 5 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 175)

Julien Letoux - né à Leger, district de Machecoul, département de la Loire Inférieure - pionnier de la compagnie Le Mire - mort le 7 ventose an II à l'hôpital militaire (page 175)

Pierre Mallevert ou Maillevert - né à Saint-??? (Bori ? Boré ?), district de ??? (Monflanquin ?), département de Lot-et-Garonne - mort 15 ventose an II à l'hôpital militaire - 5e compagnie du 3e bataillon de Lot-et-Garonne (page 177)

Pierre Guiet - né à Chagny, district de Chalons, département de Saone-et-Loire - mort le 15 ventose an II à l'hôpital militaire - caporal de la 7e compagnie du 57 régiment d'infanterie (page 177)

Jean Brun - né à Cadillac, district de Libourne, département de Bec-d'Ambès (Gironde) - 20 ans - mort le 17 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier dans la 8e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 178) 

Jean Flouret - né à Brive, district de ???, département de Lot-et-Garonne - mort le 17 ventose an II à l'hôpital militaire - pionnier (page 178) 

Julien Bayne  - né à Sarlat, district de Sarlat, département de la Dordogne - mort le 17 ventose de l'an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 179)

Julien Martineau - né à ???, district de ???, département de la Charente - mort le 19 ventose an II à l'hôpital militaire - pionnier dans la compagnie de Beaufort (pages 179 et 180)

Jean Fouasson - né à la Guérinière, paroisse de Barbatre (Vendée) - fils d’Étienne Fouasson et Catherine Friou - 18 ans - mort le 20 ventose an II à l'hôpital militaire - laboureur (page 180)

René Guillaume Septier (?) - né à Tours - 30 ans et demie - époux de Paul(e) Gautier - mort le 21 ventose an II -  préposé aux douanes (page 180)

Etienne Pielle - né à Treverien, district du port Malo, département de l'Ille-et-Vilaine - mort le 24 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 8e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 181)

Pierre Rafier - né à Beauvoir - époux de Françoise Pindoux - 45 ans -  mort le 26 ventose an II au château-fort - journalier (page 182)

Jean Bertrane - mort le 26 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 1ère compagnie des grenadiers du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 182) 

François L'Hort - né à Valet, district de Clisson, département de la Loire-Inférieure - mort le 26 ventose an II, à l'hôpital militaire - pionnier dans la compagnie de Matayé (?) (page 182) 

Magdelaine Figeo - née à Solain, département de la Meuse - 38 ans - morte le 1er germinal an II - femme de Joseph Cauvie attaché au 10e bataillon de la Meurthe (page 183)

Pierre Jodet - né à Libourne, département de Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 30 ventose an II à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 183)

Jean Brun - né à Castillon, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 30 ventose an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 183)

Jean Dupuy - né à Castillon, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 3 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 10e bataillon du Bec-d'Ambès (Gironde) (page 184)

Guillaume Gaudicheau - né à ???, district de Libourne, département de Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 28 ventose an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 10e bataillon du Bec-d'Ambès (Gironde) (page 184) 

Jean Tetu - né à Saint-Etienne-sur-???, district de ???, départemnet de Clermont - mort le 2 germinal an II, à l'hôpital militaire - pionnier dans la compagnie de Matajeu (?) (page 184) 

Louis Le Blanc - de Beauvais sur ??? - 59 ans - époux de Marie Devinau - mort le 5 germinal an II, dans la prison du château-fort de Noirmoutier (page 184)

François François - né à Saint-Leger, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - domicilié à Machecoul - mort le 4 germinal an II, à l'hôpital militaire - pionnier de la compagnie de Launois (page 185)

Pierre Laidé ou Haidé - né à Auge en Saintonge - mort le 7 germinal an II, à l'hôpital militaire - canonnier sur la canonnière La Rude (page 185)

Joseph Dugast ou Dugart - né à Nantes, département de Loire-Inférieure - mort le 8 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier à la 8e compagnie du 60e régiment d'infanterie - (page 185)

Jean Durand - né à Montagne, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 9 germinal an II, à l'hôpital militaire - caporal de la 7e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 185)

François Robin - mort le 10 germinal an II, à l'hôpital militaire - domestique du citoyen Potier (?), commandant de la place (page 186)

Pierre Porteau ou Forteau - né à Saint-Philbert, district de Machecoul, département de la Loire-Inférieure - mort le 12 germinal an II, à l'hôpital militaire - pionnier de la compagnie de Matajeu (?) (page 186)

Joseph Dida ou Dido - né aux Trois Fontaines, district de Sarrebourg, département de la Meurthe - mort le 11 germinal an II, à l'hôpital militaire - sergent de la 4e compagnie du 5e régiment d'artillerie (page 186) 

François Vival ou Vidal - né à Aude, district d'Issoire, département du Puy-de-Dôme - mort le 11 germinal an II, à l'hôpital militaire - caporal au 57e régiment d'infanterie, compagnie de Soligny (page 187)

Etienne Durand - né à Montagne, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 9 germinal an II, à l'hôpital militaire - caporal dans la 7e compagnie du 10e bataillon du Bec-d'Ambès (Gironde) (page 187) 

François Boullard - de la commune de Saint-??? - époux de Magdelaine Bocquer (?) - 40 ans - mort le 14 germinal an II, dans la prison du château - laboureur (pages 187 et 188) 

Pierre François Mauduit - né à Paris - mort le 14 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 8e bataillon dit Saint-Antoine de Paris (page 188)

Jené ou Sené - mort le 1er germinal an II - pionnier au génie (page 188) 
  
Pierre Vrigneau - né à Port-Saint-Père, district de Machecoul, département de la Loire-Inférieure - mort le 15 germinal an II, à l'hôpital militaire - pionnier (page 189)

Jean David - né à ??? district de ??? département de la Charente-Inférieure - mort le 18 germinal an II, à l'hôpital militaire - pionnier dans la compagnie de la ??? (page 189)

Jean-Baptiste Moyeu ou Moyen - né à Malaville (?), district de ???, département de la Mozelle - mort le 17 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 8e bataillon de Saint-Antoine de Paris (page 189) 

Joseph Rigaleau - 65 ans - de Challans - veuf d'Anne Bruand ou Breaud - mort le 22 germinal an II, à la prison du château-fort - maçon (page 190)

Joseph Laurent - né à Chassigny (?), district de ???, département de la Meurthe - mort le 19 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 10e bataillon de la Meurthe (page 190)

Jacques Glaude - né à Vingtou ou Vington, district de Remiremont, département des Vosges - mort le 19 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 190)

Pierre Brico (Bricaud ? Bricault ?) - né à Saint-Similien, district de Nantes, département de la Loire-Inférieure - 50 ans - marié - mort le 30 germinal an II, à l'hôpital militaire - pionnier de la compagnie Beaufort (page 193) 

Louis La Marre - né à Fécamp, district de Montivilliers, département de la Loire-Inférieure (???!!) - mort le 28 germinal an II, à l'hôpital militaire - matelot de la corvette Le Morgan  (page 193)

Jean Beauchet - né à Plaidé (?), district de Port Malo, département d'Ille-et-Vilaine - mort le 23 germinal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 193)

Pierre Cosse - né à ???, district de Villaneuve (Villeneuve), département du Lot-et-Garonne - mort le 2 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 1er bataillon du Lot-et-Garonne (page 193)

Pierre Maquineau - né à la Roche-sur-Yon, même district, département de la Vendée - mort le 2 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la compagnie de la Roche-sur-Yon (page 193)

Louis Doret - né à Haute-Goulaine, district de Nantes, département de la Loire-Inférieure - mort le 1er floréal an II, à l'hôpital militaire -  infirmier (page 194) 

Louis Contouis - né à ???, district de Challans, département de la Vendée - mort le 1er floréal an II, à l'hôpital militaire - infirmier (page 194) 

Nicolas Barreau - né à ???, district de Challans, département de la Vendée - mort le 2 floréal an II, à l'hôpital militaire - infirmier (page 194)

Jean Turpeau (Turpault ?) - né à La-Forêt-sur-Sèvres, département des Deux-Sèvres - mort le 9 floréal an II, dans la maison d'arrêt - prisonnier (page 195)

Jean Bertrand - né à Fénery, département des Deux-Sèvres - âgé de trente et quelques années - mort le 10 floréal an II, dans la maison d'arrêt - prisonnier (page 195)

Pierre Thomas - fils de René Thomas et de Renée Rousseau - né à l'Isle Marat (?) - agé de 30 ans - mort le 11 floréal an II, à la maison d'arrêt - prisonnier (page 195)

Jean Bérao - né au Pellerin, district de Nantes, département de la Loire-Inférieure - mort le 10 floréal an II, à l'hôpital militaire - pionnier de la compagnie Beaufort (page 196)

Jean Strade - mort le 6 floréal an II - fusilier de la compagnie Emond Cadet du 109e régiment d'infanterie (page 196) 

Jean Baptiste Grollier - né à Bouja, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 8 floréal an II, à l'hôpital militaire - caporal de la 7e compagnie du 10e bataillon du Bec-d'Ambès (Gironde) (page 196)

X Vrigniaud (Vrignaud ? Vrignaut ?) - mort le 29 germinal an II, peut-être à l'hôpital militaire (déclaré par le directeur) - prisonnier du château et infirmier de l'hôpital (page 196) 

Jean David - né à Guisat (Quisat ?), district de Montlieu, département de la Charente - mort le 18 germinal an II, à l'hôpital militaire - compagnie la mère des travailleurs à la suite de l'armée (page 197) 

Jacques Beaucier - né à ???, district de la Ferté-Bernard, département de la Sarthe - mort le 12 germinal an II, à l'hôpital militaire - sergent de la 8e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 197) 

Louis Gerbs (Gorbs ?) - né à Sainte-Croix, district de ???, département de la Mayenne - mort dans le courant du mois de floréal, à l'hôpital militaire - infirmier (page 197) 

Jean Brochard - né à Nantes, district de Nantes, département de la Loire-Inférieure - 17 ans - mort le 14 floréal an II, à l'hôpital militaire - infirmier major (page 197) 

Jean Perrin - né à Puisseguin, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 14 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 4e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 197)

Jean Brein (Brun ?) - né à Montaigne, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès - mort le 14 floréal an II, à l'hôpital militaire - grenadier du 10e bataillon du Bec-d'Ambès (Gironde) (page 197)

Pierre Le Doux - né à Sainte-Foix, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde), mort le 16 floréal an II, à l'hôpital militaire - grenadier du 10e bataillon du Bec-d'Ambès (Gironde) (page 198) 

Christophe Bitho (Bitaud ?) - de Beauvoir - 72 ans - mort le 19 floréal an II, à la maison d'arrêt - prisonnier ? (page 198) 

Mathurin Bernard - 62 ans - maneuvrier de Saint-Gervais - décès inscrit le 24 floréal an II, à la maison d'arrêt - prisonnier ? (page 198) 

Rose Le Roux - 27 ans - de Challans - décès inscrit le 24 floréal an II, à la maison d'arrêt - prisonnière (page 199)

Antoine Valdez - né à ???, district de Sarrebourg, département de la Meurthe - mort le 18 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier dans la 1ère compagnie du 10e bataillon de la Meurthe (page 199)

Louis Roux - 59 ans - décès inscrit le 27 floréal an II, à la maison d'arrêt - boucher à Challans (page 199)

Laurent Hiboue (Hiboux ? Hibou ?) - né à Valez, district de Geime (?), département de la Meurthe - mort le 19 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 6e compagnie du 10e bataillon de la Meurthe (page 199)

X Peauvreau (Pauvreau ? Pauvrault ?) - mort le 20 floréal an II, à l'hôpital militaire - infirmier et prisionnier (page 199) 

Pierre Henry - né à Paris, district de Popincourt, département de Paris - mort le 20 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 8e bataillon de Paris (page 199) 

Joseph Brénille (Brénisse ?) - né à Marot, district de Nancy, département de la Meurthe - mort le 21 florézal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 10e bataillon de la Meurthe (page 199) 

Pierre Filleteau - né à Chalaine (?), district de Barbezieux, département de la Charente - mort le 24 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du département de Barbezieux (page 200)

Jean Raillard - né à Saint-Denis, district de Libourne, département du Bec-d'Ambès (Gironde) - mort le 25 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 6e compagnie du 10e bataillon de Bec-d'Ambès (Gironde) (page 200)

Jacques Pretaiseau - né à ???, district de Barre-sur-Seine, département de l'Aube - mort le 25 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 3e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne  (page 200)

Jean Barret - né à Monille, district de Villeneuve, département du Lot-et-Garonne - mort le 26 floréal an II, à l'hôpital militaire - grenadier du 1er bataillon de Lot-et-Garonne (page 200) 

Rose Barreau - de l'Isle Murrat (?) 44 ans - morte le 29 floréal an II, à la maison d'arrêt - journalière et prisonnière (page 201)

George Gayée - né à Vendré (?), district de Meaux, département de Seine-et-Marne - mort le 28 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 5e compagnie du 4e bataillon de Seine-et-Marne (page 205)

Raymond Bringué - né à Villions (?), district de Tonneins, département de Lot-et-Garonne - mort le 29 floréal an II, à l'hôpital militaire - fusilier de la 2e compagnie du 3e bataillon de Lot-et-Garonne (page 205)

Marie Robin - de lIsle Murrat - âgée de 35 ans - morte le 13 prairial an II, à la maison d'arrêt - journalière et prisonnière (page 207)

[à suivre]

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire